3 septembre 2014

Tête de l'Aupet par le Vallon des Narrites

Loin des "autoroutes" de montagne, style ascension du Mont Blanc, où les randonneurs se bousculent et se suivent par centaines, il est des endroits magiques où vous serez seul au monde.

Mais, surtout, ne le dites à personne car cela se situe dans quelques coins reculés du Dévoluy.

Cette randonnée que je vous propose, c’est La Tête de l’Aupet encadrée par le Grand Ferrand au Sud et par l’Obiou au Nord. Tous les trois font partie des plus hauts sommets de la barrière Ouest du Dévoluy.

La Tête de l’Aupet ne sera atteinte qu’au terme d’une longue ascension sauvage, où le panorama offert mérite largement l’effort soutenu.

Cette randonnée, très minérale en fin de parcours, est réservée aux très bons randonneurs car outre un dénivelé avec, par endroit, un pourcentage important, il y a plusieurs passages délicats et des progressions aériennes, sur des crêtes rocheuses, assez vertigineuses. D’autre part, il n’y a aucun balisage et pratiquement pas de piste ni de cairns. Donc à éviter en cas de mauvais temps ou de brouillard.



Difficulté : TBM

(Légende des difficultés sur la page "Cotation")                                                                                    *Avertissement*

  • Durée : 8H00
  • Longueur : 15.70 km (aller-retour)
  • Denivelé positif cumulé : 1366 m
  • Denivelé négatif cumulé : 1366 m
  • Altitude maxi : 2627 m
  • Altitude mini : 1250 m

Téléchargement fichier GPS : Rando Tête de l'Aupet

Trace du parcours en 3D sur : Google Earth



Liens : Balade dans le Dévoluy
                             et
            Le Dévoluy au printemps
 



Depuis la route, juste avant d'arriver sur Agnières-en-Dévoluy, on profite du panorama qui s'étend depuis le Grand Ferrand (au premier plan) jusqu'à l'Obiou (au fond) en passant par la Tête de l'Aupet (au centre)

Le petit chemin, vers la Fontaine de l'Adroit, qui nous emmène vers le Vallon des Narrites

Le Vallon des Narrites

En direction de la cabane pastorale avec une vue sur le Vallon de Truchière à gauche et le Vallon des Narrites à droite

Un joli parterre de crocus

Vue sur le "Petit et Grand Brechon" et le Gigon au sommet de la Montagne de St-Gicon

On arrive à proximité de la cabane pastorale

Passage par les alpages à moutons pour atteindre l'entrée du Vallon des Narrites

Le Plateau de Bure verrouille la partie Sud du fer à cheval que forme le Dévoluy
Le Plateau de Bure : Voir la randonnée que j'ai effectuée là-haut en septembre 2013 ICI


La seule et unique personne rencontrée dans ces sublimes paysages désertiques.
Je croyais avoir à faire à une bergère mais après quelques sympathiques échanges verbaux, il s'avère que c'est une technicienne de l'ONCFS qui s'occupe d'une étude et du comptage des Perdrix bartavelles


On entre dans l'immense Vallon des Narrites

Panoramique à 180° du plateau de Bure à l'entrée du Vallon des Narrites


Quelques vautours fauves viennent tournoyer  au-dessus de moi...
...tel des planeurs avec leur envergure de près de 3.00 mètres
Il passe si près qu'on entend le vent siffler dans ses ailes

Progression dans le Vallon où le pourcentage du dénivelé est encore respectueux des mollets

La Montagne de Faraut visible dans l'échancrure du Vallon des Narrites


Les falaises de la Crête d'Oriol

Crête de la Clape

Crête et Tête d'Oriol




Tête d'Oriol

Tête d'Oriol à gauche puis La Demoiselle et Les Prêtres au centre

Le grand Ferrand au centre puis La Demoiselle et Les Prêtres avec son plateau sommital engazonné

Tête d'Oriol à gauche, Le grand Ferrand au centre puis La Demoiselle

Vue en direction de La Tête de l'Aupet. Il reste encore du chemin à parcourir, et pas le plus facile

La Montagne de Faraut suivi du Bec de l'Aigle à droite



Un joli abri !

Gentiane d'Allemagne (Gentianella germanica)

Mon bivouac où je passerai la nuit après être revenu de mon ascension là-haut à gauche et...
...afin de pouvoir profiter du lever de soleil le lendemain matin

On commence l'ascension par la traversée d'un grand pierrier et...
niché dans le creux,...
...les fameux escaliers Dévoluards déversants (passage délicat par temps humide) pour atteindre le col à la côte 2246 m entre la Crête de la Clape et la Tête de l'Aupet

Vue sur la Crête de la Clape au centre, le col où l'on débouche après l'escalade des escaliers Dévoluards à gauche puis la barrière Est du Dévoluy au fond et le Plateau de Bure à droite


Vue sur le Bec de l'aigle et le Sommet de Grand-Combe qui avec la Montagne de Faraut ferment le Dévoluy côté Est

Plus on monte, plus la vue s'étend au loin

Les Prêtres avec La Demoiselle accolée. Derrière, la Crête de l'Etoile

L'Obiou au fond et le Rougnou à gauche


l'Obiou, point culminant du Dévoluy à 2789 mètres


On ne peut qu'admirer le spectacle mais...
...le plus dur reste à gravir sur cette crête étroite à fort dénivelé
Allez, encore un petit effort !

Vue sur la crête vertigineuse que l'on vient de gravir et la vue qui s'étend de plus en plus sur les sommets

Enfin, la récompense ! l'arrivée au sommet de la Tête de l'Aupet à 2627 mètres
Quelle vue !








On entame la descente...
...non sans se lasser d'admirer ces superbes paysages

Le grand pierrier à retraverser avant de retrouver le bivouac

La nuit va bientôt tombée et la Tête d'Oriol prend des airs sombres


Nuit étoilée

Les lumières des villages éclairent le creux des vallées

7H00 du matin et...
...les rayons du soleil commencent à s'accrocher aux parois des montagnes





Tête d'Oriol à gauche, le Grand Ferrand au centre à l'arrière plan et Les Prêtres à droite avec La Demoiselle tout contre et encore dans l'ombre


Après le pliage de la tente, il faut redescendre dans la vallée











Petit zoom sur un crocus
Direction Villard Joli pour reprendre la voiture avec une dernière vue, au passage, sur la montagne de St-Gicon

Vue sur les principaux sommets, avec leurs vallons d'accès, de la barrière Ouest du Dévoluy


Vue du parcours en 3D


Tracé du parcours en rouge


Retrouvez DrômEscape sur facebook





N'hésitez pas à me faire part de vos remarques ou à me donner vos appréciations sur cet article en cliquant sur "commentaire" ci-dessous !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire