9 avril 2015

Le bal des vautours au Rocher du Caire

Aujourd'hui, je profite de ce joli ciel bleu, sans trop de vent, pour retourner faire une belle balade sur le plateau de St-Laurent afin de pouvoir admirer le vol des vautours fauves.

Direction la Drôme provençale, dans les Baronnies, pour rejoindre le petit village St-May, via Rémuzat qui se trouve en contrebas du Rocher du Caire.
De St-May, prendre la petite route étroite qui grimpe jusqu'au parking sur le plateau de St-Laurent, en passant devant la chapelle de l'ancienne abbaye de Bodon.

Depuis ce parking, pour les bons marcheurs, je vous propose un beau circuit qui vous emmène jusqu'au Col de St-May sous la montagne de Buègue avant de redescendre par les crêtes du Rocher de St-Auban jusqu'au Rocher du Caire facilement repérable par sa grande croix en bois .

Plus facile, vous pouvez rejoindre directement cette croix par un large chemin sur deux petits kilomètres (voir le tracé jaune sur la carte à la fin de l'article).
De là, vous pourrez profiter de superbes vues sur les paysages des Baronnies et admirer les vautours, nombreux à nicher dans les falaises, qui planent sans fin en profitant des courants ascendants.

Des jumelles sur pied, à fort grossissement, sont à votre disposition pour les voir de plus près.
Ils seront au-dessus de vous ou en contrebas dans la vallée de l'Eygues côté Ouest et la vallée de l'Oule côté Est.



Le vautour fauve est nécrophage, c’est- à -dire qu’il se nourrit exclusivement de cadavres.
Son bec puissant est capable de déchirer les tissus les plus résistants mais sa morphologie et ses serres le rendent incapable de s’attaquer à la moindre proie vivante.

Les vautours sont des équarrisseurs naturels, c’est-à-dire qu’ils nettoient la montagne de toute carcasse animale.
 Ils n’attaquent un animal vivant que si celui-ci a été blessé par un prédateur, s’il est extrêmement affaibli ou sur le point de mourir.

Aucun virus et aucune bactérie pathogène ne résistent au système de digestion des vautours fauves. Leur rôle sanitaire indiscutable est prouvé par plusieurs thèses vétérinaires.
Ils participent donc à la salubrité des écosystèmes de montagne en limitant la propagation de certaines maladies véhiculées par des carcasses de mammifères et en évitant la contamination des eaux de sources (source : LPO).



Difficulté : BM
(Légende des difficultés sur la page "Cotation")                                                                                    *Avertissement*

  • Durée : 2H30
  • Longueur : 7.76 km
  • Denivelé positif cumulé : 553 m
  • Denivelé négatif cumulé : 548 m
  • Altitude maxi : 1032 m
  • Altitude mini : 581 m

Téléchargement fichier GPS : Vautours au Rocher du Caire

Trace du parcours en 3D sur : Google Earth



Lien sur une vidéo des vautours fauves de Rémuzat :
Vol des vautours fauves en Baronnies

Lien sur un article sur la réintroduction des vautours fauves dans les Baronnies :
Les vautours fauves à Rémuzat

 



Ecoutez le cri des vautours fauves

 


Le Rocher du Caire

Le Rocher du Caire côté Ouest au-dessus de la vallée de l'Eygues



La pointe du Rocher du Caire matérialisée par sa Croix






Le petit village St-May...

...qui s'étale sur son piton rocheux


En montant au-dessus de St-May, vue sur la vallée de l'Eygues


Le rocher de l'Etournaud face à Saint-May
 


La petite route qui serpente et nous fait grimper jusque sur le Plateau de St-Laurent


Le Plateau St-Laurent



La petite chapelle de l'ancienne abbaye de Bodon




Les vautours fauves commencent à arriver vers la volière de nourrissage


Sur le chemin menant au Rocher du Caire avec la vue sur la Montagne de Buègue côté Nord



Face au Rocher de Bramard et la forêt domanial du Coucou



Jolie carline séchée


Rémuzat surplombé par la Tête du Mouret


La Croix du Rocher du Caire


  Matthiole en buisson (Matthiola fruticulosa)



Sur les crêtes du Rocher de St-Auban, vue côté Nord en direction de la Montagne de Buègue


La vallée de l'Oule avec la vue sur la montagne Saint-Romans dominant le petit village "privé" Pommerol


Une série de clichés sur les vautours planant en contrebas dans la vallée de l'Oule















La Montagne de Buègue



Quelques buissons en fleurs d'Épine noire ou Prunellier (Prunus spinosa) jalonnent le parcours



Série de clichés sur les vautours profitant des ascendances au-dessus du Rocher du Caire



















Vue sur la vallée de l'Oule depuis le Rocher du Caire


La Tête du Mouret et Rémuzat en contrebas


Vue côté Ouest depuis le Rocher du Caire


A mes pieds, une jolie petite anémone hépatique que j'ai failli écraser


Une série de clichés sur les vautours au-dessus de la vallée de l'Eygues depuis le Rocher du Caire



















Vue sur la Montagne de Buègues où plus d'une centaine de vautours doivent attendre un nourrissage providentiel, en fin d'après-midi















Comment peut-il encore voler ?





Après ce magnifique spectacle, il faut penser à repartir !


Tracé du parcours en rouge (en jaune le petit parcours)





Retrouvez DrômEscape sur facebook




N'hésitez pas à me faire part de vos remarques ou à me donner vos appréciations sur cet article en allant sur "commentaire" ci-dessous !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire